A+
A-

Tous les dimanches du monde

Catégorie: Divers
14580401_10154441851206221_202326172_n

Le livre d’ici traverse les frontières et fait preuve d’une extraordinaire vitalité grâce au regard et à l’inventivité de créateurs venus d’ailleurs ou qui s’inspirent d’un lieu lointain.  La singularité et le foisonnement de leurs oeuvres proposent aux lecteurs la possibilité de vivre aux rythmes de notre planète, de s’ouvrir à tous les horizons.

Ce numéro de Collections est consacré aux cultures du monde et l’un des titres d’article, « Concerto pour un Québec pluriel », donne le ton.  Nous y découvrons une culture métissée, vivante et créative, enracinée sur le continent nord-américain, favorisant un rayonnement à travers le monde.

Qui dit culture, dit langue.  Nous ne pouvons y échapper, car une intégration fluide des nouveaux arrivants passe par l’apprentissage de notre langue. La sélection pour faciliter leur francisation, dans cette édition, sera certainement bien accueillie par les enseignants et les bibliothécaires. 

Par ailleurs, force est de constater, en feuilletant ces pages, la richesse et la diversité de l’offre, qu’il s’agisse de romans, d’essais, de livres de cuisine ou d’albums jeunesse. Plusieurs maisons d’édition québécoises assurent un travail remarquable pour proposer des contenus originaux, parfois traduits, qui enrichissent la vie des gens en abordant des sujets qui nous invitent à parcourir les quatre coins de la terre, du Danemark au Liban en passant par l’Italie et Haïti !

Les sujets abordés varient beaucoup.  Évidemment, il est souvent question d’évoquer les effets de la guerre et du déracinement ainsi que les obstacles à l’intégration sociale que peuvent connaître les néo-Québécois.  Des lectures essentielles pour mieux comprendre notre monde et y voir plus clair. 

Notre maison d’édition jeunesse, La Montagne secrète, essaie également de refléter cette grande diversité culturelle. L’une de nos publications phares, Un dimanche à Kyoto de Gilles Vigneault, illustre bien cette volonté de s’ouvrir aux cultures du monde, d’habiter au coeur du village global.  En résumé, l’histoire en chanson du grand poète originaire de Natashquan nous invite à suivre un musicien noir américain, le vieux Jo de la Louisiane, qui habite à Kyoto avec sa femme japonaise.  Chaque dimanche, avec leurs amis espagnols, ils présentent un concert zen comme si de rien n’était : chez nous, c’est chez vous !

Heureusement, nous sommes nombreux à célébrer ces multiples voix qui invitent au voyage et à voir le monde autrement. Mentionnons les événements littéraires tels le Festival international de la littérature de Montréal (FIL) et Métropolis Bleu qui furent parmi les premiers à fêter tous les dimanches du monde.  S’y ajoutent à cette liste les nombreuses bibliothèques et maisons de la culture à travers la province.  N’oublions pas non plus les enseignants dans les classes d’accueil qui apprennent le français aux enfants d’immigrants, nos auteurs de demain. 

Ce texte a été publié dans Collections, volume 3, numéro 5, septembre 2016, page 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles récents

L’économie : une affaire de démocratie

- 30% des nouvelles qui ont circulé l’an dernier, toutes plateformes confondues, […]

Des occasions précieuses

27 janvier 2017, par

Cela ne fait pas si longtemps qu’on peut avoir accès au Québec […]

L’urgence et la patience

Un livre, c’est beaucoup de sueur, d’adrénaline, de temps… Le romancier Jean-Philippe […]