A+
A-

Stimuler l’intérêt pour une section grâce à la revue Collections!

Catégorie: Divers

Comme beaucoup de bibliothécaire, je suis une généraliste. C’est-à-dire que je gère une collection variée, sans me spécialiser dans un domaine particulier.

Lorsque je suis arrivée au cégep où je travaille présentement, j’ai fait un survol de la collection de la bibliothèque pour en évaluer les forces et les faiblesses.  La force : le cégep a hérité de la collection développée par un séminaire; donc il y a beaucoup de livres fondamentaux et de grands classiques.  La faiblesse : certaines sections avaient besoin d’être renouvelées. 

Une des sections les plus problématiques pour moi était celle des sciences.  Ce n’est pas du tout mon domaine d’expertise.  Je proposais quelques nouveautés aux enseignants, mais je n’étais pas du tout certaine des sujets qui les intéresseraient ou qui seraient pertinents.

Et voilà que je reçois le numéro de Collections portant sur la science et l’environnement (août 2016)! Quelle belle présentation des livres, quelle variété de sujets!  Je l’ai tout de suite envoyé aux coordonnateurs de département en leur demandant de le faire circuler parmi les enseignants pour qu’ils me fassent part de leur choix en apposant de petits autocollants dans la revue.

La réponse a été épatante. Non seulement, ont-ils choisis plusieurs titres décrits dans la revue, mais aussi ils en ont profité pour me suggérer d’autres titres d’intérêt.  J’ai acheté tellement de beaux livres en science que nous avons décidé d’en faire une exposition thématique spéciale.  Et, croyez le ou non, ça été l’exposition thématique la plus populaire de toutes celles que j’avais montées en cinq ans.

Comme quoi, une belle revue, de qualité, avec une présentation attrayante et des textes intelligents, peut stimuler l’intérêt pour une section de collection qui aurait avantage à être dépoussiérée.

Merci à Audrey et tous ceux qui travaillent à produire Collections.  J’attends le prochain numéro avec impatience!

 

Hélène De Celles

Responsable de la bibliothèque

Cégep de la Gaspésie et des Îles

Campus de Gaspé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles récents

L’édition de livres à l’ère numérique : une place à définir et des ponts à créer

Je suis membre du conseil d’administration de l’Association nationale des éditeurs de […]

Conjuguer Lire et Courir

« Mens Sana In Corpore Sano » nous répétaient sans cesse père […]

TechForum 2018 : Du bon usage de la technologie et des biscuits

23 mai 2018, par

Qui a dit que les événements geeks ne pouvaient pas attirer un […]