A+
A-

Collections, Vol 4, No 4, Éducation et emploi

Le 26/09/2017

Si les termes « éducation » et « emploi » ne manquent pas, aujourd’hui, d’alimenter une nécessaire réflexion critique, cela tient moins à leur juxtaposition qu’à ce qui, de plus en plus, tient davantage de l’adéquation, pour le meilleur et pour le pire. Du temps du rapport Parent, ceux-ci définissaient pourtant un fragile équilibre entre la nécessaire transmission d’une culture commune, essentielle à l’idéal même que représentait alors la démocratisation de notre société, et les impératifs du marché du travail. Mais à ce compte, la quantité de livres de formation, de guides, de manuels, de modes d’emploi et de ressources didactiques proposés aux lecteurs en ces pages donne la pleine mesure de notre réponse, en tant que société, aux injonctions de l’économie. Les éditeurs, après tout, sont aussi des marchands de savoir…

Feuilletez le numéro

Articles récents

Table ronde à Québec : UNEQ 40 ans, ANEL 25 ans : où en sommes-nous, où allons-nous?

Le 27/10/2017

Table ronde présentée en collaboration avec l’Union des écrivaines et des écrivains québecois (UNEQ) et le Festival Québec en toutes[...]

Les éditeurs des trois pays interpellent leurs représentants responsables de la renégociation de l’ALENA

Le 12/10/2017

Dans le dossier de la renégociation de l’ALENA, l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), conjointement avec l’Association of Canadian[...]

De nombreux membres de l'ANEL parmi les finalistes aux Prix littéraires du Gouverneur général!

Le 04/10/2017

C’est ce matin qu’était dévoilée la liste des finalistes de langue française 2017 pour les Prix littéraires du Gouverneur général[...]