A+
A-

AVIS AUX MEMBRES — RÈGLEMENT DE L’ACTION COLLECTIVE DE COPIBEC CONTRE L’UNIVERSITÉ LAVAL

Le 11/07/2018

Le 19 juin dernier, Copibec et l’Université Laval annonçaient être parvenus à une entente de règlement à l’amiable. Cette entente met fin à l’action collective entamée par Copibec contre l’Université Laval en 2014. 

Un avis légal destiné aux membres a été publié. Les auteurs et les éditeurs sont invités à en prendre connaissance et à le diffuser sur leurs réseaux. Nous vous invitons également à consulter l’entente de règlement 

QUE PRÉVOIT CETTE ENTENTE?

L’Université Laval accepte de :

  1. Suspendre l’application de sa Politique et directives relatives à l’utilisation de l’œuvre d’autrui aux fins des activités d’enseignement, d’apprentissage, de recherche et d’étude privée à l’Université Laval et de contracter la licence générale universitaire 2017-2021 de Copibec, à compter du 1er juin 2018;
  2. Contracter, de manière rétroactive, la licence générale universitaire de reproduction 2014-2017 de Copibec, ainsi que la première année de la licence générale universitaire 2017-2021 de Copibec, et de payer le plein prix de ces licences (en $ CA);
  3. Verser aux auteurs des indemnités en compensation des violations éventuelles à leurs droits moraux (en $ CA);
  4. Mettre en place, avec la collaboration de Copibec, des activités de sensibilisation et de formation sur le droit d’auteur, pour son personnel enseignant, durant les vingt-quatre (24) mois suivants la ratification. 

Copibec, quant à elle, s’engage à : 

  1. Distribuer aux membres du groupe les sommes payées par l’Université Laval aux items 2 et 3 mentionnés ci-dessus suivant les modalités décrites à la section suivante, étant entendu que Copibec recevra 7,5 % de ces sommes à titre de frais de gestion. 

 

À QUOI AURONT DROIT LES MEMBRES DU GROUPE VISÉS PAR L’ENTENTE DE RÈGLEMENT?

Les membres du groupe visés par cette entente recevront les redevances que Copibec leur aurait versées pour les reproductions de leurs œuvres faites par l’Université Laval, si elle avait maintenu sa licence avec Copibec durant les années universitaires 2014 à 2017, en fonction des déclarations déposées par l’Université Laval en 2012-2013 et 2013-2014. Les membres qui n’ont pu être identifiés de cette manière ne recevront rien. 

Chaque auteur (personne physique ou leur succession) identifié dans les déclarations de reproductions 2013-2014 de l’Université Laval recevra une part de l’enveloppe globale attribuée en guise de compensation générale à toute violation éventuelle de leurs droits moraux, tandis que certains auteurs recevront des dédommagements supplémentaires de 500 $, 1000 $ ou 2000 $, en guise de compensation spécifique pour les violations alléguées à leurs droits moraux. 

À noter, vous n’avez aucune action à poser si vous désirez faire partie du recours ou pour recevoir une compensation

POUR DE PLUS AMPLES IMFORMATIONS

Vous pourrez suivre tous les développements en lien avec cette cause sur le site de Copibec qui sera mis à jour régulièrement. Pour toute question, adressez-vous à actioncollective@copibec.ca.

 

 

Articles récents

AVIS AUX MEMBRES — RÈGLEMENT DE L’ACTION COLLECTIVE DE COPIBEC CONTRE L’UNIVERSITÉ LAVAL

Le 11/07/2018

Le 19 juin dernier, Copibec et l’Université Laval annonçaient être parvenus à une entente de règlement à l’amiable. Cette entente[...]

Les éditeurs canadiens et français s’unissent pour la défense du droit d’auteur

Le 26/06/2018

L’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), l’Association of Canadian Publishers (ACP) et le Syndicat national de l’édition (SNE) signent[...]

Découvrez le dernier numéro de la revue Collections sur les sports et le plein air!

Le 19/06/2018

Vous cherchez des lectures sportives ou des activités à faire cet été? Il y a tout ce qu’il vous faut[...]