A+
A-

Maximiser une présence aux salons du livre… et maximiser son potentiel grâce à l’ANEL

Catégorie: Divers
Salon_livre

J’avais très hâte d’assister au séminaire organisé par l’ANEL : Maximiser une présence aux salons du livre, et je n’ai pas été déçu! Pour moi qui travaille depuis cinq ans en édition, à Moncton au Nouveau-Brunswick, j’ai adopté la philosophie de mes patronnes et mentors, les propriétaires des éditions Bouton d’or Acadie. Elles croient fermement dans la formation continue, et s’y appliquent elles-mêmes. Même si ce n’est pas toujours possible pour nous de parcourir les deux mille kilomètres aller-retour, j’ai heureusement pu me rendre sur place cette fois-ci. Un investissement qui en a valu la peine. J’ai adoré l’accueil courtois, l’ambiance, le sérieux (décontracté) des échanges et le professionnalisme du formateur, Marc-André Audet, des Éditions Les Malins. 

J’avais beaucoup de questions en tête. Alors que certains salons du livre sont des incontournables, comme celui de Montréal ou de Québec, comment choisir parmi les neuf salons québécois, les quatre en Ontario et les cinq dans les Maritimes (sans compter l’international), sachant que nous ne pouvons pas tout faire ni être partout à la fois? Doit-on continuer d’aller dans certains salons qui ne nous sont pas rentables financièrement? Comment mieux faire connaître les créateurs de l’Acadie? Avant même d’arriver à la fin de la portion théorique du séminaire, plusieurs de ces questions avaient reçu des pistes concrètes de solution. Les échanges se sont poursuivis au-delà du temps imparti, et j’ai adoré rencontrer des collègues éditeurs. 

L’ANEL, avec ce programme de formation continue, me permet d’être soutenu dans mon métier et de sentir que je fais partie d’une grande famille créative.

 

 

2 commentaires sur “Maximiser une présence aux salons du livre… et maximiser son potentiel grâce à l’ANEL

  1. Sarah Degonse

    Je partage l’avis de mon collègue que j’ai rencontré lors de ce séminaire.
    Au-delà des belles rencontres que nous offrent ces événements, l’enrichissement et l’échange viennent compléter magnifiquement l’apprentissage qu’on tire de cette formation utile et même indispensable.
    Merci à l’ANEL de nous permettre de parfaire nos connaissances et à Marc-André Audet de nous avoir si bien éclairés.

    Répondre

Répondre à Sébastien Lord-Émard Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles récents

L’édition de livres à l’ère numérique : une place à définir et des ponts à créer

Je suis membre du conseil d’administration de l’Association nationale des éditeurs de […]

Conjuguer Lire et Courir

« Mens Sana In Corpore Sano » nous répétaient sans cesse père […]

TechForum 2018 : Du bon usage de la technologie et des biscuits

23 mai 2018, par

Qui a dit que les événements geeks ne pouvaient pas attirer un […]