A+
A-

Le livre : une arme de progression massive

Catégorie: Divers

Chaque début d’année, on ne peut s’empêcher de faire une rétrospective de celle qui vient de s’écouler. Ce qui me frappe de 2015 est l’ampleur et le nombre effarant d’événements dramatiques survenus aux quatre coins de la planète devant lesquels nous ne pouvons plus rester insensibles.

Les attentats de Charlie Hebdo et ceux du 13 novembre à Paris, pour ne nommer que ceux-là, nous ont tous touchés, de près ou de loin. Ceux de Bamako en novembre et de Ouagadougou, la semaine dernière, également. Sans oublier, évidemment, toutes les autres attaques ailleurs dans le monde perpétrées par des terroristes ou des esprits dérangés. Pensons aussi aux crises économiques (la baisse de la valeur du dollar, notamment), sociales, climatiques et environnementales, aux épidémies et aux accidents. Cette suite presque ininterrompue de tragédies cause un sentiment d’inquiétude, d’insécurité et de morosité sur nous, et inévitablement, a un impact négatif sur nos humeurs et notre vie.

Pour bien affronter ces épreuves et faire face aux émotions négatives, une arme légère, flexible et accessible est à notre disposition : le livre.

Les livres sont un baume contre la dépression, le malheur et la tristesse. Car les mots que nous créons et diffusons apportent réconfort, espoir et rêve.

Les livres sont un outil de développement social, politique et intellectuel. Car ils permettent la circulation des idées faisant évoluer les pensées; ils font la promotion de notre culture et des valeurs essentielles; ils nous rendent meilleurs.

Les livres sont un rempart contre la répression et la propagande. Car ils sont le meilleur compagnon de la liberté… la liberté d’expression, la liberté de rêver, la liberté d’exister.

C’est pourquoi nous avons la chance de pratiquer le plus beau métier du monde, celui d’éditeur de livres. Et c’est la raison pour laquelle je continue de célébrer la possibilité que j’ai de l’exercer avec vous, dans ce pays, malgré les récriminations, les insatisfactions et les revendications que nous pouvons avoir. Car ensemble, nous arrivons à faire de très belles choses. Sur ce, je souhaite à tous une bonne année 2016. Qu’elle soit riche en tous points, qu’elle vous apporte la sérénité, la paix et la plénitude. Et, bien sûr, tout plein de ventes de livres… ☺

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles récents

L’économie : une affaire de démocratie

- 30% des nouvelles qui ont circulé l’an dernier, toutes plateformes confondues, […]

Des occasions précieuses

27 janvier 2017, par

Cela ne fait pas si longtemps qu’on peut avoir accès au Québec […]

L’urgence et la patience

Un livre, c’est beaucoup de sueur, d’adrénaline, de temps… Le romancier Jean-Philippe […]