A+
A-

La librairie nouvelle génération

Catégorie: Divers
biblio

En ces temps d’incertitude émanant tant de la situation économique, de la mondialisation que des développements technologiques, nombre de professionnels du livre, ici comme ailleurs, s’interrogent sur l’avenir de la librairie traditionnelle, celle de la diversité, celle de la proximité, celle du conseil. À la lecture de ces interrogations et des réflexions qui en émergent, force est de constater des récurrences importantes autour d’une disparition (à tout le moins partielle) ou d’une transformation majeure. Ces récurrences sont largement accompagnées par une volonté de tous les acteurs, gouvernements y compris, de sauver la mise et de conserver ces réseaux de librairies si chers à notre industrie comme aux habitudes de plusieurs lecteurs. Cela étant, pour éviter toute disparition, des transformations sont, pour le moins, impératives, et je me suis ainsi laissé prendre au jeu d’imaginer ce que pourrait être la librairie du prochain siècle, ou à tout le moins de la prochaine décennie.

Je l’ai d’abord imaginée en un lieu physique, qu’elle se retrouve dans un centre commercial, une artère passante ou, pourquoi pas, à même les locaux de la bibliothèque municipale! Je l’ai de toute évidence imaginée en ligne, et ce de telle sorte que l’ambiance de son lieu physique soit présente en ligne tout en offrant une diversité illimitée, laquelle est impossible en magasin. Enfin, je l’ai également rêvée en mode mobile : une librairie qui se déplace au fil des besoins et des événements, une librairie qui visite les bilbiothèques publiques et scolaires, les écoles primaires et secondaires, les cégeps et universités, les salons, foires, camps de jour et festivals, une librairie qui amène le livre là où vivent les gens.

Je l’ai ensuite pensée au pluriel. C’est-à-dire que j’ai eu le fantasme d’une librairie où l’on serait à même de consulter, d’obtenir conseils et recommandations et d’acquérir non seulement des livres, mais également des albums musicaux, du cinéma, des billets de spectacles, de théâtre et de variétés, un endroit où l’on exposerait les œuvres des artistes en arts visuels : en fait, une librairie qui serait le centre culturel local, le point de de convergence de toutes les industries culturelles, le lieu des rencontres, d’expositions et d’événements culturels.

Enfin, je l’ai imaginée communautaire. La librairie comme lieu de rencontres et d’échanges des lecteurs et consommateurs culturels, la librairie comme médiateur culturel, la librairie comme hôte des clubs de lecture, d’alphabétisation et d’intégration culturelle. Et à ce titre, j’ai poussé mon rêve jusqu’à imaginer la librairie nouvelle génération comme un hybride de la librairie d’aujourd’hui, la bibliothèque municipale et le centre culturel local.

L’heure est à la concertation, au partage des connaissances et des ressources. La librairie de demain doit être pensée aujourd’hui : elle est celle qui unie les lecteurs aux livres.

1 commentaire

  1. Clément Laberge

    Je partage le point de vue selon lequel il faut multiplier les liens entre les librairies et les bibliothèques. Sous toutes leurs formes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles récents

Nous étions UN

Nous étions mille cinq cents bien en vue sur les présentoirs, notre […]

Lire comme on respire

Le livre: un bien de première nécessité… S’il fallait choisir entre un […]

« La lecture est un droit fondamental pour tous », Wally de Doncker, président d’IBBY

En lisant les différentes chroniques et critiques de ce numéro de Collections, […]