A+
A-

La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur

Catégorie: Divers
JMLDA_BAnQ

En octobre 1995, l’UNESCO déclarait le 23 avril, Journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Pourquoi le 23 avril? Plusieurs événements sont associés à cette date notamment la disparition en 1616 de Cervantes et de Shakespeare. Au Canada francophone, les efforts concertés de plusieurs associations font de cette journée une célébration du livre et du droit d’auteur et des centaines d’activités sont offertes un peu partout au pays.

Mais pourquoi livre et droit d’auteur? Parce que ces deux éléments sont intimement liés. Le droit d’auteur permet au livre de fleurir en assurant à ses artisans un salaire pour le travail accompli. En effet, un livre est un labeur de longue haleine. Une fois l’écriture du manuscrit terminé, ce précieux objet passera ensuite entre bien d’autres mains avant d’être, enfin, partagé avec tous. Mais, pour reprendre les mots de l’éditeur Antoine Gallimard, «une œuvre disponible pour tous n’appartient pas nécessairement à chacun »*.

Le droit d’auteur permet qu’un lien perdure entre l’auteur et son œuvre diffusée sur de multiples plateformes. Le droit d’auteur, lorsqu’il est respecté et valorisé, nous donne l’assurance que les créateurs pourront ainsi continuer à nous instruire, à nous surprendre, à nous émerveiller en étant assurés de recevoir une juste compensation pour le travail réalisé. Cette année, faites une fleur à un auteur : achetez une de ses œuvres et faites-vous le défenseur de ses droits!

Me Frédérique Couette

Directrice générale par intérim

Copibec

* Extrait de: Gallimard, Antoine. Le droit d’auteur pour notre temps, Le Débat, No 188, janv.-fév. 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles récents

Nous étions UN

Nous étions mille cinq cents bien en vue sur les présentoirs, notre […]

Lire comme on respire

Le livre: un bien de première nécessité… S’il fallait choisir entre un […]

« La lecture est un droit fondamental pour tous », Wally de Doncker, président d’IBBY

En lisant les différentes chroniques et critiques de ce numéro de Collections, […]