A+
A-

Don Quichotte de Brooklyn

21 octobre 2014, par
Catégorie: Divers
monument-to-don-quijote

Tel un Don Quichotte flanqué de son fidèle Sancho, incarné par notre très efficace Luca Palladino, je me suis élancé à l’assaut de la Grosse Pomme le 7 octobre dernier pour le plus grand bénéfice de la communauté des membres de l’ANEL.  Voici un bref aperçu de nos découvertes.

Après avoir installé notre camp de base dans le quartier de Williamsburg, nous nous sommes immédiatement mis en route afin de compléter un agenda des plus chargés.  De mardi à vendredi, nous avons visité huit écoles et rencontré 21 enseignants et cadres scolaires.  Nous avons également rencontré le directeur d’Albertine, deux administrateurs du système de bibliothèques de New York et la directrice de la bibliothèque Haskell de l’Alliance Française de New York et finalement deux gestionnaires du département d’Éducation de la ville de New York.  Toutes ces rencontres devant nous mener à l’apothéose que fut la représentation de l’ANEL à la première foire d’éducation bilingue de la ville de New York, tenue samedi 11 octobre au Hunter College.

À ma grande surprise, il n’y a pas que les immigrants de pays francophones qui souhaitent inscrire leurs enfants dans une école offrant le programme bilingue anglais-français (Dual Language Program) à New York.  Nous avons visité des écoles où, à l’instar des canadiens du ROC, des parents américains anglophones choisissent d’inscrire leurs enfants dans une école offrant une formation bilingue afin de leur donner la chance d’apprendre une autre langue.

Parmi les enseignants rencontrés, il y avait beaucoup d’enthousiasme et de curiosité à l’endroit d’une production littéraire nord-américaine d’expression française.  Plusieurs connaissaient certains de nos membres et nous avons trouvé dans les classes de nombreux titres publiés au Québec.  On nous a montré combien les manuels scolaires publiés en France sont différents de ceux publiés aux États-Unis, et indiqué souhaiter disposer prochainement de manuel de langue française d’une facture plus nord-américaine.  Sans compter que des sujets d’études comme les premières nations par exemple, sont complètement absents des manuels publiés en France.

Il y a donc un appétit indéniable pour des manuels scolaires, des œuvres littéraires pour les jeunes, des albums pour la jeunesse et des documentaires made in Quebec.  À nous maintenant de nous rendre visibles et accessibles.  Il y a actuellement quelque 2 200 élèves inscrits dans des classes bilingues de la maternelle à la fin du primaire.  Et ce nombre est appelé à augmenter, en même temps que le programme bilingue anglais-français progresse vers le middle school (6e, 7e et 8e année) car les enfants formés dans ces écoles bilingues gravissent les échelons du système scolaire newyorkais.

Bon développement des affaires!

 

Jean Bouchard

Directeur commercial

Dominique et compagnie, Éditions Héritage et magazine Enfants Québec

Photo: Statut de Don Quijote à Guanajuato, http://www.tripadvisor.com.mx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles récents

Partout la culture – Politique québécoise de la culture : Présentation de l’ANEL

Partout la culture – Politique québécoise de la culture Présentation de l’ANEL […]

L’humour transcende les générations

« Je crois qu’être drôle n’est le premier choix de personne », […]

Silence radio

Depuis l’automne, sans parler strictement de « silence radio » de Québec, on peut […]