A+
A-

Des occasions précieuses

27 janvier 2017, par
Catégorie: Divers
Layout 1

Cela ne fait pas si longtemps qu’on peut avoir accès au Québec et au Canada français à des formations spécifiques pour travailler comme éditeur ou dans les métiers de l’édition. La plus notable est celle qui est offerte par l’Université de Sherbrooke (Campus de Longueuil), mais elle ne date que de quelques années. Pour beaucoup d’entre nous (et je m’inclus en premier dans ce lot), le métier d’éditeur a été appris sur le tas et au contact de professionnels qui ont accepté de nous servir de « mentors ».

C’est pourquoi toutes les occasions de formation ou de perfectionnement professionnel qui nous sont accessibles sont précieuses. Elles nous permettent d’abord de parfaire nos connaissances dans des champs – commercial, managérial, technique ou littéraire selon les cas – qui ne sont pas nos champs d’action naturels. Elles nous permettent aussi de suivre les transformations de plus en plus rapides du milieu du livre et de nous y préparer.

Le programme de perfectionnement professionnel de l’ANEL est guidé par ce double objectif. Il faut en profiter et en faire profiter aussi les membres de nos équipes !

Marc Haentjens, Éditions David

Président par intérim du comité de formation, des services aux membres et de mentorat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles récents

L’édition de livres à l’ère numérique : une place à définir et des ponts à créer

Je suis membre du conseil d’administration de l’Association nationale des éditeurs de […]

Conjuguer Lire et Courir

« Mens Sana In Corpore Sano » nous répétaient sans cesse père […]

TechForum 2018 : Du bon usage de la technologie et des biscuits

23 mai 2018, par

Qui a dit que les événements geeks ne pouvaient pas attirer un […]