A+
A-

Cinq chandelles pour Québec en toutes lettres

Catégorie: Divers
logo_Festival_Web

Le rideau est tombé dimanche dernier sur la cinquième édition du festival Québec en toutes lettres, autour du thème Doubles et pseudos. Inspiré par l’esprit joueur de Romain Gary, totalement en phase avec son goût pour l’inusité et le hors piste, l’événement s’est déployé en une multitude de spectacles multidisciplinaires, rencontres clandestines, intervention urbaine et même un canular, dont les traces continuent de hanter Wikipédia.

L’édition 2014 a été marquée par la présence de Kim Thúy, qui s’est jointe à la fête le temps d’une soirée littéraire exclusive, de l’écrivain acadien Herménégilde Chiasson et de Jacques Martial, auteur d’une superbe lecture scénique de Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire. Œuvres de chair, la soirée littéraire « racoleuse » rassemblant un speed dating auteurs-lecteurs et des prestations d’écrivains dans des chambres d’hôtel, était également de retour. Cette année, les festivaliers ont pu se faire raconter la guerre par Roxanne Bouchard dans un gigantesque parachute militaire ou encore trinquer à l’amour avec le dramaturge Steve Gagnon plongé dans un bain moussant…

Cette soirée incarne bien le projet au cœur de Québec en toutes lettres : faire vivre la littérature. En favorisant la découverte, le mélange des genres et les approches contemporaines, notre équipe tente de susciter le goût de la lecture et de mettre de l’avant la vitalité littéraire de Québec et du Québec. De nombreuses créations voient d’ailleurs le jour durant le festival chaque année : pensons à la lecture dessinée Paroles sur images, à Dernier Demain de Daniel Danis ou encore aux Oracles, avec Catrine Godin et Martine Delvaux… Un volet professionnel, auquel l’ANEL collabore depuis les débuts, permet également au milieu littéraire de se former et de se rencontrer.

En tout, près de 200 artistes, 50 bénévoles et des milliers de festivaliers ont participé au succès de l’événement.

Du 8 au 18 octobre 2015, d’autres portes s’ouvrent pour le festival : la 6e édition Liberté de création, liberté d’expression se tiendra au cœur de la toute nouvelle Maison de la littérature, dans le Vieux-Québec. On vous attend!

Photo de Christiane Vadnais en page d’accueil: Sophie Poifol

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Articles récents

L’économie : une affaire de démocratie

- 30% des nouvelles qui ont circulé l’an dernier, toutes plateformes confondues, […]

Des occasions précieuses

27 janvier 2017, par

Cela ne fait pas si longtemps qu’on peut avoir accès au Québec […]

L’urgence et la patience

Un livre, c’est beaucoup de sueur, d’adrénaline, de temps… Le romancier Jean-Philippe […]